Maison de l'Absinthe
CHARGEMENT

Au Val-de-Travers, l’absinthe joue un rôle crucial dans l’identité régionale. Il était donc important pour la commune d’avoir un lieu qui puisse accueillir les amateurs·trices d’absinthe afin de leur présenter les tenants et les aboutissants de son histoire.

La Maison de l’Absinthe est un centre d’interprétation moderne qui propose :

Une exposition permanente sur l’histoire de l’absinthe ;

Un espace d’exposition temporaire ;

Un jardin et un laboratoire qui expliquent la fabrication de l’absinthe ;

Un bar qui permet de déguster près de 30 sortes d’absinthes différentes ; 

Une boutique d’absinthes et de produits du terroir ;

 Une cuisine de démonstration pour développer des recettes à base d’absinthe.

La Maison de l’Absinthe propose également les services de La Poste. Tout un chacun peut se rendre à l'accueil du musée pour envoyer du courrier, faire ses paiements ou retirer de l’argent.

Genèse du projet

En 2004, une première réflexion est menée par les acteurs·trices touristiques et politiques du Val-de-Travers autour d’un projet de valorisation de l’absinthe. 

Image
Image

Un premier pas est fait en 2007 avec l’aboutissement du projet Interreg de la Route de l’Absinthe. L'itinéraire franco-suisse, qui relie Noiraigue à Pontarlier, est ponctué de quelques 80 partenaires qui proposent chacun des offres très variées en lien avec l’absinthe. Ce projet a permis de prendre conscience qu’il manquait un pôle d’accueil fort en Suisse alors qu’en France, le musée de Pontarlier servait de point de chute pour les marcheurs·euses. Un groupe de travail est alors créé, en 2010, sous l’égide de la Route de l’Absinthe afin de préciser le concept et d’en confirmer la viabilité.

Image

En parallèle de ces réflexions, neuf des onze communes de Val-de-Travers fusionnent le 1er janvier 2009. Jean-Nathanaël Karakash, Conseiller communal en charge de l’économie, propose alors que la Commune mette à disposition du projet un bâtiment non utilisé. La Maison de l’Absinthe a donc un toit : l’Hôtel de district de Môtiers.

Image

Un rapport d’information est débattu en juin 2011 au Conseil général, puis une aide cantonale et fédérale d’une ampleur considérable est octroyée au titre de la Nouvelle Politique Régionale afin d’assurer le financement des études de détail. L’accord suivant est établi : la Commune met gratuitement à disposition, pour une durée de 20 ans, le bâtiment de l’Hôtel de district de Môtiers dont elle payera les frais de rénovation. Quant à l’agencement muséographique de la Maison, ainsi que sa gestion touristique et commerciale, ils seront menés et financés par une fondation. Dès lors, la Fondation de la Maison de l’Absinthe est créée en 2012.

Rénovation du bâtiment

La Maison de l’Absinthe occupe l’ancien Hôtel de district, un bâtiment dans lequel on trouvait : un tribunal, un poste de police, les bureaux des magistrat·es et des appartements. Un concours d’architecture pour la rénovation a été organisé pour l’obtention du mandat de la rénovation du bâtiment. C’est l’Atelier d’Architecture Manini et Pietrini de Neuchâtel qui a remporté celui-ci. Les travaux ont alors commencé en mai 2013. Le bâtiment rénové allie de manière originale et marquante les éléments anciens conservés et les nouveaux volumes imaginés par les architectes.

Image
Quelques dates
Découvrez en quelques dates l'histoire de la Maison de l'Absinthe

Quelques dates

2004
2007
2010
2012
2013
3 Juillet 2014

Découvrez l’équipe de la Maison de l’Absinthe

PERSONNEL FIXE
Yann KLAUSER, Directeur
Christiane DIDIER, Assistante de direction
Nathalie HUMBERT-DROZ, Médiatrice culturelle
Marie JEANNET, Chargée de communication et d’exposition temporaire
Oxana PUCCINI, Agente d’accueil
Josiane MARTIN, Agente d’accueil
Jeannette BUCHILLY, Agente d’accueil

GUIDES ET ÉQUIPE DU BAR

Gabriella Pellet, Margot Gagnier, Corinne Gallagher, Béatrice Schwab, Manuela Berger, Pauline Liechti, Lolita Mehmeti, Amélie Jaccard & Emilie Favre

Aucun poste n’est à pourvoir  en ce moment. Si vous souhaitez envoyer une candidature spontanée, merci d’utiliser la voie électronique.